Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 15:07

Définition de l'attaque de panique

Une attaque de panique est une réponse incontrôlable et terrifiante à des situations non menaçantes et ordinaires. Elle se manifeste par une peur intense qui déclenche des réactions physiques violentes. La personne a l'impression de perdre le contrôle d'elle même, d'avoir une crise cardiaque, une embolie pulmonaire ou même de mourir.

L'attaque de panique peut être unique ou récurrente, mais elle affecte de manière significative la qualité de vie.

L'attaque de panique commence sans avertissement et frappe à n'importe quel moment. Elle peut avoir plusieurs variantes, mais les symptômes culminent 10 minutes après le début. Elle est très lente à s'estomper.

 

Symptômes de l'attaque de panique

Généralement, on parle d'attaque de panique quand il y a au moins 3 symptômes parmi cette liste en plus de l'idée de danger mortelle ou de folie :

- accélération du rythme cardiaque

- transpiration

- tremblement

- essoufflement

- hyperventilation

- bouffées de chaleur

- nausée

- crampes abdominales

- douleur à la poitrine

- maux de tête

- vertiges

- serrement dans la gorge

Causes de l'attaque de panique

Il n'y a pas de réelle cause générique à une attaque de panique. Elle appartient à l'histoire ou la situation de la personne concernée. Elle peut donc être causée par un stress important ou un événement marquant.

Conséquences de l'attaque de panique

Certaines personnes vont développer des comportements particuliers suite à une ou plusieurs attaques de panique.

Tous ce comportements visent à tenter à les rassurer pour prévenir toute autre attaque.

Certaines personnes vont ainsi

- ne plus sortir sans médicament ou eau,

- ne plus sortir sans être accompagnées,

- éviter les activités qui pourraient en déclencher une

- éviter certains aliments ou boissons

Mais les conséquences sont parfois encore plus graves car ce qui résulte de l'attaque de panique est la peur de l'attaque de panique.

Dans sont côté extrême l'attaque de panique peut engendrer l'agoraphobie quand la personne ne peut plus sortir de son domicile parce qu'elle ne se sent plus en sécurité nulle part.

Auto-stratégies pour l'attaque de panique

Voici quelques idées de stratégies que vous pouvez suivre. Toutefois, n'hésitez pas à consulter un professionnel si ces stratégies n'apportent aucune amélioration.

Respirez

Surtout si vous avez ressenti une impression de manquer de souffle ou si vous vous êtes mis en hyperventilation, ou si vous vous êtes senti essoufflé, vous pouvez agir sur votre respiration en prenant conscience des mouvements d'inspiration et d'expiration.

Après avoir pris conscience de ces mouvements respiratoires, commencez à respirer lentement et délibérément. Centrez votre attention sur le ventre et le souffle qui entre et sort en gonflant le ventre et le dégonflant.

ces mouvements volontaires vont vous apaiser et permettre à votre corps et à vos pensées de retrouver le calme.

Relâchez vous

Pendant l'attaque de panique vous avez des douleurs, des engourdissements, des tensions. Essayez de détendre votre corps en relâchant les parties de ce corps les unes après les autres. Nommez les, serrez les muscles, relâchez les. Commencez par les avant-bras pour aller jusqu'à l'épaule. Puis continuez avec les chevilles pour aller jusqu'au bassin. Poursuivez avec votre cou et votre visage.

Modifiez votre vision

C'est sans doute l'action la plus difficile et la plus efficace : modifiez ce que vous pensez. Reconnaissez que vos peurs dépassent la réalité, que la situation ne justifie pas l'impression de danger. Forcez vous au calme en détournant vos pensées et en les recentrant sur d'autres.

Pensez à des choses plus agréables, plus positives qui ont réellement eu lieu. Tentez de visualiser des scènes joyeuses. Affirmez "Je suis en sécurité" "ça va passer"...

Gérez votre attaque de panique

Pour gérer ce qui fait peur, il fait l'affronter, c'est à dire faire face à ce qui nous fait peur. Exposez vous aux situations progressivement en suivant les conseils ci-dessus, avec la plus grande indulgence vis à vis de vous.

Prenez votre temps. Il n'y a pas de baguette magique en matière de psychisme. Il faut de la gentillesse et de la patience.

Comprendre la cause

Comprendre la cause de vos attaques de panique est essentielle mais non primordiale. Apprendre la cause ne permet que très rarement la gestion de la conséquence.

Pour chercher la cause, il faut faire une introspection et chercher la raison pour laquelle votre cerveau à mis en parallèle une situation particulière avec un danger qui a priori rien à voir avec la situation elle même.

C'est souvent en parlant avec un professionnel que vous trouverez la cause et apprendrez à gérer au mieux vos attaques de panique ou vos peurs d'attaques de panique.

Partager cet article

Repost 0
Mary Gohin - dans Émotions

Présentation

Mary Gohin

Psychologue, Hypnothérapeute

 

25 rue du Brûlet, Sainte Foy lès Lyon 69110

(lundi, vendredi et samedi)

ou

Route de Dième, Valsonne 69170

(mardi, mercredi et jeudi)

ou

par Webcam (Skype, Gmail ou Facetime)

 

04 74 05 13 79

06 42 68 63 83

Contact

Site

Recherche

Renseignements

Thérapie individuelle ou thérapie de couple

TCC

Hypnose

Psychogénéalogie

 

Catégories