Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 15:08

Faire face à un changement ou à une perte est un événement inévitable de la vie. Mais il y a des événements qui sont vraiment traumatisants et qui peuvent être dévastateurs.

 

                            

 

Qu'est ce que la résilience ?

Le concept de résilience couvre plusieurs domaines comme la psychologie, la gestion et la stratégie. Il est utilisé dans différents contextes avec des nuances de sens, dont la plupart se résume à la notion d'adaptation aux circonstances d'un événement choquant.

En psychologie, le terme désigne dans son sens strict (introduit par Boris Cyrulnik) la capacité de faire face à un tramatisme sans être affecté par la suite ou de trouver les moyens de reconstruire après. Dans un sens plus large, c'est la capacité de poursuivre sa vie après un choc ou un événement traumatisant en définissant une stabilité immédiate et retrouvée.

Autrement dit, cette capacité permet à l'être humain d'utiliser ses compétences et ses forces pour faire face à un choc émotionnel pour continuer à vivre. 

L'être humain a une très grande capacité à s'adapter et à surmonter les catastrophes et l'adversité. Les individus comme les communautés sont en mesure de reconstruire leur vie après une tragédie dévastratrice.

Mais s'adapter ce n'est pas traverser l'événement traumatisant sans éprouver le stress et la douleur. Tout le monde ressent la tristresse, la colère après une catastrophe personnel ou communautaire. La voie de la résilience réside dans le travail sur ces émotions, sur les effets du stress, sur l'événement douloureux.

La capacité de résilience n'est pas quelque chose que l'on a ou pas en naissant. Cette capacité se développe tout au long de la vie.

La résilience se manifeste dans une variété de pensées et de comportements qui peuvent être appris et développés.

Les caractéristiques de la résilience

Nous sommes plus ou moins différents dans nos habilités d'adaptation, mais nous sommes tous capables de développer, de renforcer ou d'améliorer les compétences qui caractérisent la résilience.

La gestion des émotions

Les personnes résilientes sont conscientes de la situation et des réactions émotionnelles qui en découlent. Pour gérer ses émotions, il est essentiel de définir l'émotion et de chercher pourquoi elle nous envahit. En gérant nos émotions, nous conservons le contrôle de la situation et nous pouvons réfléchir aux solutions et aux conséquences de la situation.

L'idée que l'échec fait partie de la vie

Les personnes résilientes sont conscientes que la vie est pleine de défis et que même si nous ne pouvons pas éviter un certain nombre d'événements négatifs, nous pouvons rester ouvert, et prêt à s'adapter au changement.

Un locus de contrôle interne

Le locus de contrôle est un concept de psychologie sociale qui définit la façon dont nous percevons les causes de ce qui nous arrive. Les "internes" pensent qu'elles ont une source en nous même, tandis que les "externes" pensent que l'autre, l'extérieur est la cause de ce qui lui arrive. Les personnes résilientes ont tendance à croire que les mesures qu'ils prennent affecteront le résultat d'un événement. Certains facteurs sont totalement hors de notre contrôle, c'est évident. Mais il est toujours possible de faire des choix pour l'avenir.

De bonnes relations sociales

Chaque fois que nous sommes confrontés à un événement difficile, voire traumatisant, il est important de savoir chercher du soutien. Parler de ce que nous vivons permet de prendre du recul, d'exprimer nos émotions.

Devenir un survivant et non une victime

C'est certainement la caractéristique la plus importante. Il faut éviter de se penser en victime car quand on se définit comme victime, on n'a pas d'issu et on reste bloqué dans le passé. Si nous nous pensons survivant, nous allons nous concentrer sur le futur et penser action.

Être en mesure de demander de l'aide

L'aide est une partie essentielle de la résilience. Lors d'une crise, face à un événement traumatisant, il ne faut pas hésiter à aller consulter un psychologue. Par expérience, je peux dire que plus vite vous venez consulter et plus vite vous n'en aurez plus besoin.

Il peut être également utile de lire des récits de ceux qui ont vécu et surmonté un événement similaire, à la fois pour se motiver et pour y trouver des idées pour faire face.

 

Partager cet article

Repost 0
Mary Gohin - dans Cognitions

Présentation

Mary Gohin

Psychologue, Hypnothérapeute

 

25 rue du Brûlet, Sainte Foy lès Lyon 69110

(lundi, vendredi et samedi)

ou

Route de Dième, Valsonne 69170

(mardi, mercredi et jeudi)

ou

par Webcam (Skype, Gmail ou Facetime)

 

04 74 05 13 79

06 42 68 63 83

Contact

Site

Recherche

Renseignements

Thérapie individuelle ou thérapie de couple

TCC

Hypnose

Psychogénéalogie

 

Catégories