Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:39

Aujourd'hui, nous savons que la douleur peut non seulement être causée par une blessure physique, mais aussi par l'anxiété et les problèmes émotionnels.

La douleur chronique

Une douleur chronique est une douleur physique prolongée qui dure plus longtemps que le processus nature de guérison devrait le permettre.

Certaines douleurs chroniques sont dues à des blessures, des névralgies, des neuropathies, mais certaines autres souffrent en absence de l'une de ces conditions physiques.

Or, la douleur chronique est terriblement insupportable, entravant le fonctionnement "normal" de la personne, qui, à la recherche de soulagement, peut se tourner vers des addictions aux médicaments.

On sait que le stress émotionnel peut conduire à des maux d'estomac, à des maux de tête ou à des troubles de digestion. Mais on s'aperçoit que le stress intense peut également conduire à la douleur chronique.

En fait, quand on est trop stressé, continuellement anxieux, on devient si tendu en permanence que nos muscles se fatiguent.

Le traumatisme

Le traumatisme est la réponse psychologie et corporelle à l'expérience d'un événement insupportable, dépassant la capacité d'une personne normale à faire face. On parle généralement de violence conjugale, d'agression sexuelle, de catastrophe naturelle, de terrorisme, de violence dans l'enfance, de situation de combat....

Mais parfois le traumatisme est insidieux et n'est traumatique que pour la personne qui le vit. Ce sont toutes les situations qui laissent complètement accablé alors qu'elles ne comportent aucun danger physique. On parle alors de traumatisme émotionnel parce que ce sont des éléments subjectifs qui le  déterminent ainsi.

Les personnes ayant subi un traumatisme développent des réactions prévisibles liées à l'anxiété comme des pensées intrusives, des souvenirs répétés, une tension permanente, de la nervosité, des évitements...

Ces réactions sont des réactions d'éveil, des manifestations physiques de l'anxiété. C'est une façon de ne pas se rappeler l'événement et de rester vigilant au monde extérieur.

Traumatisme et anxiété

Que l'anxiété soit du à un traumatisme ou à d'autres causes, l'anxiété est un état du système nerveux. C'est pour cela que les gens anxieux sont des gens nerveux. Dans leurs sentiments, dans leur corps, dans leurs comportements. Le système nerveux avec l'anxiété est coincé dans un état d'alarme permanent.

Pour cet état d'alarme, on parle de réaction de fuite ou de lutte. C'est un état qui prépare à répondre à un danger, préparant le corps à fuir ou à lutter.

L'anxiété est le résultat du système nerveux à entrer dans la lutte ou la fuite en absence d'un danger réel. C'est juste la pensée que quelque chose de terrible pourrait arriver qui met le corps dans cet état.

Les réactions d'anxiété qui se produisent à la suite d'un traumatisme sont identiques. L'événement original était vraiment dangereux. Le système  nerveux s'est mis en état de survie en se préparant à la lutte ou à la fuite. Après l'événement traumatisant, la personne conserve l'événement en pensée, lançant le système nerveux dans sa préparation à  la lutte ou la fuite, comme si l'événement était encore présent. Cela conduit à une anxiété chronique, une augmentation de l'excitation et de l'évitement.

Traumatisme et douleur chronique

On a remarqué que, par rapport à la population générale, les personnes atteintes de douleur chronique ont tendance à avoir au moins de double de taux de traumatisme dans la population.

Bien sur, cela ne dit pas que le traumatisme provoque des douleurs chroniques, mais que les traumatismes peuvent conduite à des douleurs chroniques. Cela ne dit pas non plus que les gens souffrant de douleurs chroniques ont connu un traumatisme.

Il y a juste une certaine relation qui pourrait être la suivante : un traumatisme peut rendre une personne plus encline à développer une douleur chronique quand une blessure survient. Il faut donc un traumatisme et une blessure pour avoir peut être une douleur chronique.

Du système nerveux à la lésion puis à la douleur chronique

Tout le monde s'est déjà blessé ou est tombé malade. La grande majorité d'entre nous guérissent et ne ressentent plus de douleur. Cependant, certains ne guérissent pas et le blessure devient une lésion aigue puis une douleur chronique.

La plupart des experts pensent que ce passage entre blessure ou maladie à une douleur chronique est dû à une sensibilisation centrale (hyperexitabilité des neurones) qui maintient le système nerveux en tat de réactivité accrue. La sensibilisation centrale maintient la douleur, même après la guérison de la blessure ou de la maladie.

Autrement dit, puisqu'un traumatisme conduit à l'anxiété (une excitation physiologique), et à des comportements d'évitement et puisque ces réactions sont des indicateurs d'un système nerveux persistant, lorsque des personnes ayant connu un traumatisme, se blessent ou tombent malades, leur système nerveux est déjà dans un état de réactivité persistante. Ce qui lie le traumatisme à la douleur chronique est donc le système nerveux.

Le traitement de la douleur chronique

On peut apprendre à gérer la douleur chronique avec des méthodes se concentrant sur l'acquisition d'aptitudes à la douleur. Mais il est nécessaire également de se concentrer sur les facteurs psychologiques, sur le traitement de l'anxiété en particulier.

 

http://psychologue-adultes-couples.com/le-lien-entre-do…e-et-traumatisme/

Partager cet article

Repost 0
Mary Gohin - dans Cognitions

Présentation

Mary Gohin

Psychologue, Hypnothérapeute

 

25 rue du Brûlet, Sainte Foy lès Lyon 69110

(lundi, vendredi et samedi)

ou

Route de Dième, Valsonne 69170

(mardi, mercredi et jeudi)

ou

par Webcam (Skype, Gmail ou Facetime)

 

04 74 05 13 79

06 42 68 63 83

Contact

Site

Recherche

Renseignements

Thérapie individuelle ou thérapie de couple

TCC

Hypnose

Psychogénéalogie

 

Catégories