Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 11:34

Voici un sujet extrêmement difficile à débattre et qui me revient souvent en question. Faut-il dire la vérité ou faut-il la cacher ? 

C'est presque impossible de donner une réponse universelle, objective car toute situation est une situation particulière et subjective. 

 

Sardaigne-Cascade-Villacidro.jpg

 

Cependant, on peut tenter de répondre en avançant dans une argumentation axée sur les conséquences. 

Le problème de la vérité se pose essentiellement vis à vis de ceux qui sont importants à nos yeux : nos amis, notre partenaire, notre famille. Et plus cette personne à qui on devrait dire la vérité est importante à nos yeux et plus la question devient cruciale, entêtante et lourde de conséquences si elle est sue un jour, soit par nous mêmes, soit par autrui.  

Dire la vérité c'est prendre un risque. Le risque de perdre l'autre, le risque de se retrouver seul, le risque d'être abandonné. 

Ne pas dire la vérité c'est également prendre un risque. Le risque de devoir mentir puis le risque que cette vérité, accompagnée de ses mensonges soient dévoilés. 

Dire la vérité va permettre de retrouver son estime de soi, son intégrité et remettre à plat la relation. 

Ne pas dire la vérité va permettre de garder un contrôle (illusoire) et d'éviter le conflit. 

 

Sardaigne-Sassari.jpg

Notre argument principal pour taire la vérité est souvent axé sur la peur de faire mal, la peur de blesser l'autre et la peur de détruire une relation. Mais c'est une fausse excuse qui permet de noyer son estime de soi dans un sentiment de moralité bienveillante.

Mais ce qu'il y a de plus lourd dans le fait de cacher une vérité est que l'on soit contraint de mentir pour continuer à la cacher. Et, quand la vérité est dévoilée, la pire douleur vient du mensonge. 

Mentir, c'est s'engluer dans la trahison. Plus nous allons nous taire, plus nous allons devoir mentir et plus nous allons trahir. Celui qui ne dit pas la vérité et s'enferre dans ses mensonges souffre de ne pouvoir la dire. Plus il va mentir, plus il va tenter d'oublier cette souffrance pour continuer à mentir ou maintenir ses mensonges.

La vérité va provoquer un raz de marée d'émotions négatives chez l'autre et créer une distance terrible entre les deux parties. Plus que la confiance, c'est le respect qui va devenir branlant et chancelant. Il faut se préparer, rester ouvert et écouter. 

Une fois dite, c'est la souffrance de celui qui reçoit la vérité qui va être sur le devant de la scène, qui va être au centre de la relation. L'un va se retrouver désemparé face aux émotions de l'autre, l'autre va se retrouver trahi et se croire sans importance aux yeux de l'autre. Le déséquilibre est total et englué dans toute une série d'émotions ingérables au prime abord. 

 

Sardaigne-Bortigali.jpg

 

Dire la vérité ou ne pas la dire est une affaire personnelle, mais quand on dit la vérité, il faut la dire complètement et ne pas se contenter d'un quart, d'une demie ou d'un trois quarts. Aussi terrible soit elle, elle doit être totale. C'est seulement à ce prix là que la relation pourra se reconstruire. 

J'ai constaté que, parmi les couples qui viennent me voir avec un problème lié à une relation extra-conjugale, plus le mensonge est étalé dans le temps, c'est à dire plus la vérité est reçue par morceaux et plus lente et difficile est la reconstruction du couple. C'est comme s'il y avait, en plus de la trahison, un sentiment plus fort d'irrespect. 

Un adage nous dit que toute vérité n'est pas bonne à dire. Je ne suis pas de cet avis, même si la douleur de la vérité à dire est immense et semble insurmontable. 

Le bénéfice est tout aussi énorme, car la reconstruction, quand elle se présente est forte et porteuse d'avenir. La reconstruction est un vrai travail sur soi et sur la relation.

En général, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner dans ce travail pour que le conflit débouche sur sur l'authentique, sans oubli. 

 

Sardaigne-Village-fete.jpg

Partager cet article

Repost 0
Mary Gohin - dans Communication

Présentation

Mary Gohin

Psychologue, Hypnothérapeute

 

25 rue du Brûlet, Sainte Foy lès Lyon 69110

(lundi, vendredi et samedi)

ou

Route de Dième, Valsonne 69170

(mardi, mercredi et jeudi)

ou

par Webcam (Skype, Gmail ou Facetime)

 

04 74 05 13 79

06 42 68 63 83

Contact

Site

Recherche

Renseignements

Thérapie individuelle ou thérapie de couple

TCC

Hypnose

Psychogénéalogie

 

Catégories